31 décembre 2025

INFOS


    • Multipol est un réseau international et interdisciplinaire de chercheurs et d’experts en droit international et relations internationales, provenant de milieux professionnels divers, tels que la justice internationale, la diplomatie, la recherche et la fonction publique internationale. Depuis sa création en 2006, Multipol a connu une audience grandissante. Afin de pérenniser notre réseau, nous invitons toute personne intéressée à écrire des notes d’actualité, à nous signaler des événements et appels à contributions, à établir un partenariat, à nous contacter : contact.multipol@gmail.com. Merci à tous nos lecteurs !
      Retrouvez également MULTIPOL sur FACEBOOK !
    • New additions to the UN Audiovisual Library of International Law (19 January 2018). The Codification Division of the UN Office of Legal Affairs has added new lectures to the UN Audiovisual Library of International Law website, which provides high quality international law training and research materials to users around the world free of charge. The latest lectures were given by Professor Claus Kress on “The Crime of Aggression under International Law” and Professor José E. Alvarez on “The Human Right of Property”.

    19 janvier 2018

    OUVRAGE : C. Chernor Jalloh, I. Bantekas (eds.), The International Criminal Court and Africa

    Charles CHERNOR JALLOH, Ilias BANTEKAS

    Africa has been at the forefront of contemporary global efforts towards ensuring greater accountability for international crimes. But the continent's early embrace of international criminal justice seems to be taking a new turn with the recent resistance from some African states claiming that the emerging system of international criminal law represents a new form of imperialism masquerading as international rule of law.

    15 janvier 2018

    OUVRAGE : G. Mabanga, Le témoin assisté devant la Cour pénale internationale : contribution à l'évolution du droit international pénal

    Ghislain MABANGA

    Par une décision orale du 28 janvier 2009, aussitôt suivie par les autres chambres, la Chambre de première instance I de la Cour pénale internationale ordonnait, dans l'affaire Lubanga, l'assignation d'un conseil à tous les témoins susceptibles d'auto-incrimination. Il s'agissait d'anciens suspects devenus alliés du Procureur en vertu d'un accord conclu dans la phase de l'enquête en application de l'article 54-3-d du Statut de Rome. Les juges instituaient ainsi, ultra legem, un nouvel acteur du procès pénal international.

    13 janvier 2018

    REVUE : "Edição comemorativa centenária", Boletim da Sociedade Brasileira de Direito Internacional (vol. 103, n°125-130)

    Wagner MENEZES

    A edição comemorativa centenária do Boletim da Sociedade Brasileira de Direito Internacional, editada pelo professor Wagner Menezes, reúne artigos de 50 autores de 25 países diferentes, que representam as mais importantes instituições do Direito Internacional.

    11 janvier 2018

    OUVRAGE : L. Mälksoo, W. Benedek (eds.), Russia and the European Court of Human Rights: The Strasbourg Effect

    Lauri MÄLKSOO, Wolfgang BENEDEK

    Why has there been a human rights backlash in Russia despite the country having been part of the European human rights protection system since the late 1990s? To what extent does Russia implement judgments of the Strasbourg Court, and to what extent does it resist the implementation? This fascinating study investigates Russia's turbulent relationship with the European Court of Human Rights and examines whether the Strasbourg court has indeed had the effect of increasing the protection of human rights in Russia. Researchers and scholars of law and political science with a particular interest in human rights and Russia will benefit from this in-depth exploration of the background of this subject.

    7 janvier 2018

    OUVRAGE : F. Picod, S. van Drooghenbroeck (dir.), Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne : commentaire article par article

    Fabrice PICOD, Sébastien van DROOGHENBROECK

    Le 1er décembre 2009, entrait en vigueur le Traité de Lisbonne. Par ce biais, la Charte des droits fondamentaux acquérait la valeur contraignante pleine et entière dont elle s’était vu initialement privée lors de sa proclamation par le Parlement européen, le Conseil et la Commission, le 7 décembre 2000.

    5 janvier 2018

    REVUE : "À qui profite le commerce ? L’impact du libre-échange sur les relations internationales", La revue internationale et stratégique (n°108, hiver 2017)

    Sylvie MATELLY

    En novembre 2008, les dirigeants des pays du G20 s’entendent, face à la dépression qui s’annonce, afin d’éviter un repli protectionniste qui aggraverait davantage la situation. Leur déclaration commune tend alors à suggérer que le libre-échange – au sens de l’ouverture des économies – n’est plus une évidence. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, celui-ci fut défendu parce que le commerce pouvait permettre de créer des liens et des coopérations entre États, et soutiendrait donc la paix. Il fut aussi un extraordinaire vecteur d’ouverture et de développement économiques, offrant de nombreuses opportunités aux entreprises américaines, puis européennes et, enfin, émergentes, conduisant à une intégration croissante des économies, résumée par le vocable de « mondialisation ». Dans une perspective historique toutefois, il demeure un phénomène exceptionnel, et donc potentiellement réversible.

    23 décembre 2017

    OUVRAGE : O. Beauvallet (dir.), Dictionnaire encyclopédique de la justice pénale internationale

    Olivier BEAUVALLET

    Toute la justice pénale internationale dans les mains. Si notre époque a connu les pires atrocités, elle a également entendu les punir et les prévenir. Face aux atrocités, l’injustice est devenue criante et la lutte contre l’impunité une priorité.